Si vous arrêtez de fumer au cours de ce mois sans tabac, vous allez encore multiplier vos chances par 5 d’en finir avec la cigarette.

Comme l’année dernière.

Et comme il y a 2 ans.

 

Vous allez encore essayer des trucs et des astuces pour perdre cette habitude.

Vous tenterez de chasser l’ennui qui revient dès que vous ne serez plus occupé.

Vous fuirez les pauses pour ne pas être tenté.

 

Peu à peu, vous désespérerez de reprendre goût à tout. De retrouver une pêche d’enfer.

Une santé de feu.

Sans bon conseil, il vous sera difficile de vous nourrir correctement et de retrouver un teint de bébé. Difficile aussi de finir le marathon que vous préparez de moins en moins assidûment…

 

Le pire de tout? Vous perdez confiance en vous et vous reprenez.

Parce que tout ça ne se met pas en place en un claquement de doigt.

 

Ca ne se fait pas par magie. Ca se saurait…

Non, arrêter, c’est du boulot! Et je vais maintenant vous montrer 5 indispensables pour le réussir.

 

Observez-vous en toute sincérité

Le premier indispensable quand vous voulez arrêter de fumer, c’est d’être honnête avec vous-même.

Ce n’est pas l’étape la plus agréable j’en conviens! Mais elle est INCONTOURNABLE.

Elle vous permettra de vous remettre au centre de vos préoccupations et vous sortira du rôle de victime.

Faites le bilan de ce qui vous convient et de ce qui ne vous convient pas.

Ne dites pas que ça va bien quand ça ne va pas. Prenez de la hauteur. Mettez votre situation en perspective; scannez-vous!

Ne relativisez pas! Prenez simplement conscience que VOUS êtes le dénominateur commun des situations qui ne vous conviennent pas.

 

Epurez votre carburant pour avancer

Seconde élément: augmentez votre énergie!

C’est important parce que c’est l’essence de vos actions!

Sans énergie… difficile de s’imaginer ailleurs qu’affalé sur un canapé… sur lequel vous êtiez si bien avec votre paquet.

Augmenter votre énergie vous permettra surtout de ne plus compter sur le tabac pour vous en donner. J’en profite pour vous rappeler que ce n’est d’ailleurs pas le cas, puisque ce petit pic énergétique ne dure que le temps de la cigarette. Il vous en faudra donc rapidement une autre pour vous sentir à nouveau en forme.

Souvenez-vous que le fait de fumer consomme de l’énergie et qu’à présent, vous êtes bien oxygéné!

Je vous entends déjà… mais comment je fais pour augmenter mon énergie?!!

 

Et bien c’est très simple!

D’abord, dormez mieux, dormez bien! Essayez d’avoir un rythme constant, et un nombre d’heures de sommeil suffisant. En revanche, je ne peux pas vous dire combien vous devez dormir; à chacun sa dose!

Ensuite, augmentez votre consommation d’eau.

Là encore je n’ai pas de quantité particulière à vous donner. Chacun doit trouver la sienne.

Enfin, réduisez les mauvais sucres qui sont énergivores et privilégiez les légumes crus.

Mais le plus important pour ne pas ressentir la fatigue quand vous arrêtez de fumer, c’est d’arrêter à 100%. En étant conscient que ce n’est pas un acte anodin et qu’il vous faut apprendre à vivre sans cigarette. Parce que si vous ne faites pas ça, vous serez en lutte contre vous-même.

C’est ça qui est éreintant en plus d’être dangereux car vous êtes dans ce cas sous la menace de la reprise et vous ne pourrez pas résister longtemps.

Rien qu’en appliquant ces conseils, vous verrez que vous vous sentirez en pleine forme!

 

Entretenez votre machine pour durer

Pour entretenir cette forme, et c’est mon troisième indispensable: faites du sport!

Pas obligé de vous inscrire dans 15 jours au marathon de New-York, mais trouvez le sport et le rythme qui vous convient.

Le sport agit aussi sur la confiance: en vous mettant au sport, vous arriverez à atteindre un objectif, puis un autre… ainsi de suite.

C’est bon pour le moral!

La plupart des anciens fumeurs s’y mettent d’ailleurs. Ce n’est pas anodin!

Mais comme pour tout, si vous n’avez pas les bonnes raisons de continuer… vous arrêterez, perdrez confiance.. et bim. Vous refumerez.

En revanche, si vous tenez cette habitude, vous verrez à quel point vous serez content de vous!

 

Entourez-vous de soutiens

La quatrième condition pour rester motivé après l’arrêt de la cigarette, c’est de ne pas vous couper du monde.

C’est un vrai risque car la fumée de la cigarette contient un anti-dépresseur puissant et nombreux sont les fumeurs qui se trouvent avec un moral dans les chaussettes.

Alors sortez, changez d’air, rencontrez du monde, notamment des gens qui ont arrêté et qui en sont heureux.

Ca vous motivera à rester bien focus sur ce que l’arrêt de la cigarette vous permet de faire.

Ne faites pas l’erreur de rester dans votre coin à ruminer que “c’était mieux avant” et que vous êtes tellement malheureux.

Si vous sentez que vous êtes dans ces états, rappelez-vous que vous n’êtes pas vos pensées et que ce ne sont sûrement pas elles qui vont décider de ce qui est bon pour vous. Dans ce cas vous vous déchargez de votre responsabilité sur votre cerveau et je peux vous assurer que lui tout ce qu’il veut c’est sa dose de nicotine car il se souvient encore que ça vous faisait du bien.

Vous devez donc lui montrer autre chose qui le contentera tout autant!

 

Et sans cigarette, vous faites quoi?

Enfin, mon cinquième et dernier point et nous arrivons au bout de la liste: trouvez ce qui vous motive: un projet qui vous tient à coeur. Et passez à l‘action.

Vous aurez ainsi autre chose que la pause cigarette pour allumer l’étincelle qui est en vous. Trouvez ce qui vous anime. La puissance du tabac est telle que c’est tout votre réseau de satisfaction et de motivation, que vous devez reconstruire.

 

C’est à cette condition que vous pourrez vraiment passer à autre chose. Que votre plaisir immédiat sera satisfait à court terme et que votre volonté pourra prendre le dessus chaque fois que la tentation pointera le bout de son nez.

Peu à peu, si vous la traiter de la bonne façon, la tentation disparaîtra.

Si rien n’est enclenché, si rien ne vous enchante, ne vous pousse, vous serez rapidement en lutte avec vos vieux démons qui pensent savoir ce qui est bon pour vous.

C’est important. Certaines personnes qui ne trouvent pas comment rendre leur vie intéressante rechutent, même de très nombreuses années après avoir pourtant juré qu’elles ne refumeraient jamais.

 

 

Voilà. Vous avez à présent pris connaissance des 5 indispensables qui feront que cette année, vos chances d’arrêter de fumer sont de 100%!

Mais pour réussir, c’est comme au Loto:

”100% des gagnants ont tenté leur chance”.

 

 

Faites-le à votre rythme, donnez-vous des échéances et lancez-vous.

Il y a beaucoup de choses à faire, alors ne tardez pas à vous y mettre: c’est un gros chantier, mais l’objectif en vaut la peine!

 

Confidence pour confidence, ces indispensables ne sont pas tous faciles à mettre en place, en même temps.

Je vous donne donc un conseil pour commencer, qui, je l’espère, pourra vous encourager: trouvez l’ordre qui vous convient!

Ok… en voici un qui a fait ses preuves:

  • commencez par modifier votre alimentation,
  • mettez-vous au sport,
  • augmentez votre énergie,
  • ne vous coupez pas des gens,
  • soyez honnête avec vous-même!

 

Voilà, cette fois, comme dit Jean-Louis, c’est fini.
Vous trouverez plus de détails dans le document que vous pouvez télécharger en cliquant sur ce lien.

 

Je serai ravie de lire vos retours dans les commentaires une fois que vous aurez mis en place vos nouvelles habitudes. votre planning.

En attendant, prenez l’engagement ferme de prendre soin de vous!

Plus d’infos ici.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *